Briar université, tome 1
Chroniques,  New Adult

Briar Université, tome 1

Briar université, tome 1

Briar vous ouvre ses portes...

Summer parviendra-t-elle à se faire une place parmi les trois sportifs dont elle partage dorénavant la maison ?

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.

De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut. Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !

Chronique littéraire

Hugo Roman

Elle Kennedy

« Avec Fitz. Notre baiser a duré moins d'une minute, devant une dizaine de personnes qui jouaient à la bouteille. Pourtant... il m'a fait chavirer. Je n'ai pas cessé d'y penser, je suis sûre que j'en ai même rêvé (mais je ne m'en souviens pas). »

Dès qu’Elle Kennedy publie un nouveau roman, je suis la première à me jeter dessus. Je suis totalement fan de sa plume et de ses histoires. J’avais adoré la saga Off campus que j’avais littéralement dévoré, je n’allais pas passer à côté de sa nouvelle série Briar Université ! Dès les premières pages, la magie a opérée et j’ai plongé la tête la première dans cette douce romance. On retrouve l’ambiance du hockey qui m’avait tant séduite dans Off Campus, ainsi que certains de ces personnages ! Et pour cause, Summer n’est autre que la petite soeur de Dean Di Lorentis, notre héros du troisième tome The Score

Sans grande surprise, je suis tombée sous le charme des personnages. Summer est une fille solaire, enthousiaste et qui n’a pas sa langue dans sa poche. Dès son arrivée à Briar, elle se fait radier de sa sororité. Et pour cause : elle s’est fait virer de son ancienne université après avoir mis le feu dans sa sororité ! Summer se retrouve sans domicile, avec ses valises et sa voiture. Grâce à son frère Dean, elle emménage chez ses amis, trois beaux et grands sportifs. Elle ne se laisse pas démonter et renvoi coup pour coup. J’ai vraiment aimé cette facette de sa personnalité. Mais derrière une apparence de bimbo se cache, comme bien souvent, des secrets et de l’authenticité. Elle fait la connaissance de Fitz, son colocataire qui est aussi un très sexy hockeyeur. Et si au premier abord, Fitz se montre méfiant et distant envers elle, l’alchimie est bel et bien présente.

« La façon dont les gens te perçoivent n'a pas d'importance. Ce qui compte, c'est le regard que tu portes sur toi. »

Fitz n’est pas comme tous nos héros de romance que l’on a l’habitude de découvrir. Ce héros baraqué, sexy à souhait, sûr de son sex-appeal et prêt à en découdre avec les jolies filles. Au contraire, c’est un personnage très tourmenté, pas réellement à l’aise avec les bimbos, et qui préfère se tenir loin de tous les problèmes. C’est une sorte de geek de l’informatique qui, lorsqu’il ne se trouve pas sur un terrain de hockey, passe son temps à développer un jeu vidéo dans sa chambre. Fitz a de grandes ambitions dans ce domaine. Autant dire qu’il se trouve à l’opposé de Summer ! Alors lorsque celle-ci lui fait des avances, il s’empresse de la repousser. Pourtant, son attirance envers cette jolie blonde est bien réelle, mais elle parait tellement loin de lui et de son univers. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture ? J’ai aimé sa persévérance, sa douceur et sa faculté à revoir ses jugements et à se remettre en question. 

J’ai adoré découvrir l’histoire de Summer et Colin, deux personnages que tout oppose mais qui sont pourtant complémentaires. Bien qu’Elle Kennedy ne m’ait pas vraiment surprise avec son histoire (on reste tout de même dans un scénario classique de la romance), je suis tout de même totalement fan de ce début de saga qui s’annonce une nouvelle fois très prometteuse

En bref...

Replonger dans l’univers de Briar et du hockey est tout à fait génial ! Je suis fan de la plume de l’auteure. J’ai adoré les personnages qui sont à la fois charismatiques, opposés mais complémentaires. Si vous avez aimé Off Campus, vous allez adorer Briar Université.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *