A la poursuite du soleil
Chroniques,  New Adult

A la poursuite du soleil

A la poursuite du soleil

Découvrez Capri et son bel italien

Il est temps pour Amber MacLean, 24 ans, de retrouver la réalité. Après 6 mois à parcourir le monde avec son sac, elle se retrouve fauchée. Il y a pire endroit pour être bloquée que la magnifique côte du Sud de l’Italie, mais le seul job qu’elle arrive à trouver est d’enseigner l’Anglais aux deux enfants les plus capricieux qu’elle ait jamais rencontrés. Pour ne rien arranger, les enfants sont sous la garde de leur troublant frère aîné, Desiderio Larosa, ex-star italienne de course de motos. Beau et mystérieux, Derio teste la patience et la volonté d’Amber…
Mais quand son boulot se transforme en nounou à temps plein, Amber se rapproche de l’énigmatique reclus, et va devoir bientôt choisir entre la sécurité de sa vie aux États-Unis ou l’incertitude du coeur bien gardé de Derio.

Chronique littéraire

Hugo Roman

Karina Halle

« J'irai où tu iras, dit-il, sur terre comme sur mer. Et pour toute l'éternité. »

Pour tout vous dire, ma lecture de cette romance n’avait pas très bien commencé. J’avais des a prioris quant à l’histoire, les personnages et surtout la plume de l’auteure. C’est le premier roman que je lis de Karina Halle. C’était donc une découverte que j’ai finalement bien aimé !

Amber est un personnage qui n’a pas froid aux yeux. J’ai aimé son courage, sa prise de risque et sa ténacité à toujours vouloir s’améliorer. Originaire de Californie, elle parcourt depuis plusieurs mois le monde en sac à dos. Elle y a fait beaucoup de rencontres et croque la vie à pleines dents, seulement ses fonds commencent à s’amoindrir ! Elle n’a pas assez d’argent ni pour rentrer chez elle, ni pour quitter l’Italie. Amber n’a pas d’autres choix que de trouver un boulot sur place. Elle n’aurais jamais imaginé devoir jouer la maîtresse d’anglais à deux orphelins de sept ans, surveillés jusqu’à présent par leur nounou Felisa ! Si les débuts de relation avec les jumeaux ne sont pas glorieux, elle ne baisse pas les bras et va de l’avant. Elle ne se laisse pas démonter par l’espièglerie d’Alfonso et Annabella et ruse pour les avoir dans sa poche. 

« On doit être plus fort que nos souffrances et prendre tous les bonheurs qui nous viennent parce que c'est nécessaire. Sans ça, on ne tiendrait pas. »

Les jumeaux sont également sous la garde de Desiderio, leur grand frère. Au premier abord froid et ténébreux, il se révèle finalement comme une âme tourmentée, perdue et en proie au passé. J’ai bien aimé ce personnage à la fois doux et attachant mais avec sa part d’ombre qui ne nous le fait pas apprécier tout de suite. Il n’est pas très sociable et s’enferme dans sa chambre toute la journée. Amber tente bien de percer le mystère à plusieurs reprises et on se pose la question avec elle : qu’est-ce qu’il fabrique pendant des heures dans cette chambre ?! Les rumeurs qui courent sur lui sur l’île ne nous aide pas à y voir plus clair et nous fait même psychoter. Si ça se trouve c’est un tueur en cavale qui a caché des corps dans une pièce secrète accessible par une trappe ! Oui je vous jure, j’y ai vraiment pensé. Quoi qu’il en soit, et vous vous en doutez bien, Derio n’est pas un meurtrier. Non, sans blague. C’est un personnage au passé douloureux et qui a bien du mal à s’en défaire et avancer. 

Comme je vous le disais, c’est le tout premier roman de l’auteure que je lis. Même si je trouvais sa plume relativement simplette au début, j’ai eu l’impression qu’à un moment de l’histoire tout s’est inversé. J’ai plus apprécié son écriture. Je ne sais pas si ça vient du fait que je commençais à accrocher à l’histoire et aux personnages, ou si elle a réellement changé quelque chose dans son récit. Toujours est-il que j’ai noté un changement positif. Terminé les descriptions inutiles à rallonge et les phrases simplettes, bienvenue au récit plus travaillé et à la description du ressenti des personnages. Ce fut donc une belle surprise et j’en lirais certainement un second !

En bref...

Malgré des a prioris au début de ma lecture, ce fut finalement une belle surprise avec des personnages attachants. J’ai aimé l’authenticité d’Amber et le passé douloureux de Derio qui en fait un personnage assez complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *