Chroniques,  Dystopie

47 | Chronique littéraire ~ L’empire de sable

La fin de l'humanité est proche.

Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire.

Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité.

Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison…

Chronique littéraire

Collection R

Kayla Olsen

« Survivre, ce n'est pas seulement s'échapper à temps. Survivre, c'est une lutte quotidienne pour s'extraire des ruines et avancer vers l'inconnu, quoiqu'il advienne. Nous possédons tous en nous la force nécessaire... Il suffit juste d'y croire. »

Il y a bien longtemps que ce roman traînait dans ma PAL ! Je suis sensible au sujet de l’environnement et de l’écologie, ce sont des sujets qui m’intéressent et qui me tiennent à cœur. Aussi, j’attendais beaucoup de ce roman ! Et bien ce fut une déception… Je n’ai pas pris de plaisir dans ma lecture, j’ai trouvé l’histoire brouillon, mal cadrée et sans véritable fin. Les personnages m’ont plutôt agacée, bref : je suis déçue.

On entre directement dans le vif du sujet aux côtés d’Eden, une jeune fille recluse sur une île qui attend patiemment le moment idéal pour s’enfuir. L’eau a envahit les terres, rendant inhabitable certains endroits. Les quelques morceaux de continents qui restent sont pris d’assaut par des hommes qui se sont alliés pour chasser les habitants de leur maison afin de récupérer ces dernières et pouvoir vivre confortablement. Ce jour marque le Jour Zéro et ces hommes sont nommés les Loups. Mais les plans d’Eden sont bousculés, le jour de l’escapade est arrivé ! Une bombe explose sur l’île tuant plusieurs Loups et semant le chaos, ce qui lui permet, avec trois autres détenues, de s’enfuir sur une barque direction Sanctuary, une île qui serait protégée des Loups.

Comme je vous l’ai dit, j’ai trouvé l’histoire très brouillon. Les informations arrivent au compte gouttes, on ne comprend pas tout tout de suite ce qui fait qu’on est vite perdue ! L’univers en lui-même aurait pu être très intéressant car il est très riche mais l’écriture de l’auteur ne permet pas de rentrer complètement dans l’histoire et de comprendre les raisons de ce chaos. Le début est compréhensif et m’a presque donné le goût de la suite, mais une fois arrivé à Sanctuary, il y a beaucoup trop d’informations pour pouvoir s’imprégner de ce nouvel univers. Des plantes qui semblent prendre vie, des animaux fous, des lieux cachés… tout est donné à la volée sans explications. C’est vraiment dommage parce que l’univers avait vraiment du potentiel selon moi !

« Mais, même dans ce monde en perdition, ce monde en plein naufrage, où le pouvoir triomphe de l’amour, où les gorges saignent et où les Loups sont en liberté, je veux vivre. Alors hors de question que je sois démasquée. Hors de question d’échouer. »

Les personnages n’ont malheureusement pas relevé le niveau. Ils m’ont tous agacée d’une manière ou d’une autre. On suit donc l’histoire de deux groupes de personnages, celui d’Eden composé de trois autres filles et celui de Lonan composé de deux autres garçons. Ils se rencontrent sur Sanctuary après une apparition magique (je n’ai toujours pas compris comment cela était possible dans un tel univers…) du bateau de Lonan qui faisait cap sur l’île. Ce petit groupe a subis les éléments incompréhensibles de l’île pendant un long moment et comme l’auteur ne nous explique pas le but de tout ceci avant plusieurs chapitres, on ne comprends pas pourquoi !

Les tragédies s’enchaînent sans que personnes ne se posent de question. Il faut attendre que Lonan, le seul personnage qui sort un peu du lot et que j’ai réussi à apprécier, pour comprendre enfin le pourquoi du comment. Mais même là, tout reste très flou… Quant à la fin du roman, sincèrement je ne l’ai pas compris. Que s’est-il passé ? Et surtout que va-t-il se passer ? Parce que j’ai eu l’impression que l’histoire n’était pas finie et qu’une suite est attendue. Peut-être est-ce le cas ? Toujours est-il que laissé comme ça, cette histoire n’a ni queue ni tête. Déception magistrale.

En bref...

L’auteur nous plonge dans un univers très riche et dense sans aucune explication, nous laissant dans un flou total permanent. L’histoire est très brouillon et donne un goût d’inachevé. Les personnages ne sont pas très intéressants, voire parfois agaçants. Dommage, c’est une déception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *