Chroniques,  New Adult

33 | Chronique Littéraire ~ Stars, Tome 1 : Nos étoiles perdues

Stars, Tome 1 : Nos étoiles perdues  de Anna Todd

Hugo New Romance480 pagesL’acheter17,00€

Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l’a fait déménager à l’autre bout du pays, ce qui ne l’a pas dérangée car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard, Karina travaille comme kiné à la base et se sent bien pour la première fois de sa vie. Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L’engrenage des affectations de son père ne facilite pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrôlable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C’est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l’aide à reconsidérer le chaos qui l’entoure. Il ne la connait pas, et n’a pas l’air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas… jamais. Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu’elle pouvait imaginer.


Hello ♡
Si vous pensiez lire un énième tome d’After avec Stars, passez votre chemin ! Ce nouveau roman de la belle blonde est beaucoup plus mature et poétique que la saga qui l’a fait connaitre et que j’adore. Je vous présente donc une histoire qui frôle le coup de cœur mais qui n’en est pas un car il y a quelques petites choses qui m’ont dérangé. J’ai tout de même hâte de connaître la suite ! Car comme Anna c’est si bien le faire, le roman se termine de manière très abrupte et plein de suspens ! Si vous hésitez encore à vous lancer, j’espère qu’il en sera autrement après la lecture de cette chronique 😉

Le ciel s’assombrit maintenant, envahi de ravissantes étoiles. Je sais que tout le monde les trouve magiques, comme de splendides diamants suspendus dans le ciel et tout le tralala, mais moi je les trouve tristes. Les étoiles ont l’air si vives et si brillantes, mais le temps d’arriver jusqu’à nous, elles sont déjà mortes ou presque éteintes. Et les plus grosses étoiles ? Ce sont elles qui se consument le plus vite, comme si leur rayonnement était trop intense pour le rester.

Karina est masseuse et habite en collocation avec Elodie, enceinte de son mari militaire parti en mission. Son quotidien est rythmé par son travail et ses dîners chez son père tous les mardi soir à 19H pétante. Elle ne supporte pas sa belle-mère, et est très maternelle avec Austin, son frère jumeau qui semble être maître pour s’attirer des ennuis. Autant dire qu’il ne se passe rien de bien folichon. Jusqu’au jour où un jeune homme vient se faire masser. Il est grand, mate de peau, n’est pas très loquace et refuse catégoriquement qu’on lui touche les jambes. Karina est immédiatement attiré par Kael qui l’intrigue énormément. Qui est-il ? D’où vient-il ? La jeune femme devient très bavarde en sa présence et se confie facilement. Si j’ai bien aimé leur rencontre et la manière dont leur relation évolue, la personnalité de Karina m’a moins emballé. Elle n’a que 20 ans et pourtant, sa manière d’agir et de parler est semblable à une femme mâture de minimum une trentaine d’années ! Je l’ai trouvé beaucoup trop sage, beaucoup trop « fait ce que je te dis, j’ai raison », vous voyez le genre ? En bref à certains passages, elle m’a sacrément agacée !

La relation entre Karina et Kael est assez longue à se mettre en place mais c’est ce que j’aime dans les romances, quand les personnages se tournent autour et apprennent à se connaitre. Du coup, j’ai beaucoup aimé ce côté de l’histoire bien que la barrière entre l’amitié et la romance ait été franchie brutalement et sans grande explication ! Concernant le personnage de Kael, j’ai accroché dès le début. Il est compliqué à cerner, d’autant plus que le roman se déroule entièrement du point de vue de Karina ce qui n’offre pas de possibilité de savoir ce que Kael a dans la tête, mais c’est ce qui en fait un personnage assez intéressant. Ce militaire est attachant et très intriguant. On apprend peu de choses sur lui mais une révélation choc arrive dans les derniers chapitres qui remet en cause tout son début de relation avec Karina. D’autant plus avec les dernières phrases du roman… vivement la suite !

Les angles de son visage continuent de me surprendre, omme si chaque fois qu’il me regarde, je découvrais moi aussi de nouvelles facettes de lui, selon un point de vue différent.

La plume d’Anna Todd est toujours aussi addictive, et bien que certains points m’ait dérangé comme des aspects de la personnalité de Karina ou le fait qu’ils soient devenus intimes se soit réalisé en moins de quelques lignes et un baiser furtif, j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman ! Stars n’a définitivement pas grand chose à voir avec After, ce qui en fait une série différente et plus mâture. On est bien loin du bad boy et de la timide jeune fille qui a du mal à s’imposer ! Mais comme chaque tome de sa précédente saga, la fin est atrocement abrupte ! Il me tarde de connaître la suite !

En bref

Stars est un roman à l’écriture fluide et addictive auquel nous a habitué Anna Todd. Karina, une jeunne fille au caractère affirmé et parfois un peu agaçant, rencontre Kael, un militaire discret et attachant. Leur relation est belle à découvrir et j’ai hâte de découvrir le second tome. Je vous le conseille !
Vous l’avez lu ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ?
Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *