Chroniques,  New Adult

45 | Chronique Littéraire ~ Black Riders

Montez sur la moto d'un Black Riders

ll a l’habitude d’aller vite, avec elle il va devoir prendre son temps ! Lorsqu’Hayley décide de quitter New-York pour la Californie, Brandon son meilleur ami, choisit de la suivre. Liés par un lourd secret, ils essayent de faire table rase du passé grâce à ce nouveau départ, mais changer d’État suffira-t-il à assurer leur sécurité ? Alors qu’Hayley tente de se concentrer sur ses études d’assistante sociale pour pouvoir venir en aide aux enfants dans le besoin, tout en découvrant les joies d’être étudiante, le destin va décider de la mettre à l’épreuve.

Le mystérieux Jace fait son apparition dans sa vie et elle a bien du mal à résister à l’attraction de ce motard ténébreux. Côtoyer le monde des bikers est-il vraiment le bon choix quand on cherche à fuir les ennuis ? Et si le passé d’Hayley la rattrapait ?

Chronique littéraire

Hugo Poche

C.J. Ronnie

J'ai adoré

« La vie est une salope. Elle vous en fait baver durant toute votre existence, vous laisse espérer un avenir meilleur, et quand vous l'effleurez du bout des doigts, elle vous le retire en se marrant. »

J’ai adoré ce roman ! Que ce soit l’univers, l’histoire, les personnages… tout est très travaillé et on se rend bien vite compte que l’autrice n’a pas écrit son histoire sur un coup de tête. Elle s’est informée sur ce monde particulier des bikers avant toute chose et ça se ressent ! Je suis tout de suite rentré dans l’histoire et les personnages m’ont transportée dans leurs tourments.

Alors qu’Hayley débarque de New York, elle ne connait personne à part son meilleur ami Brandon qui se révèle être surprotecteur envers elle. Elle fait vite la connaissance de Beverly, sa colocataire de chambre à l’université. Mais cette blonde pétillante n’est pas n’importe qui : elle n’est autre que la fille du président du club de moto du coin, les Black Riders. Hayley entre alors sans le vouloir dans ce milieu qu’elle ne connait pas et tombe immédiatement sous le charme de Jace, un motard dur à cuire et au regard perçant. Seulement Hayley cache un lourd secret dont seul Brandon est dans la confidence. Le jeune homme est d’ailleurs le seul à savoir calmer ses peurs et ses crises d’angoisse, chose que Jace a bien du mal à comprendre. L’intrigue est présente tout au long de l’histoire et on vibre au même rythme que les personnages.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Haley. Elle m’a touchée par son passé et ses souffrances, et la manière dont elle essaye de sortir la tête de l’eau. C’est une battante qui a le cœur sur la main. Elle travaille au sein d’un centre d’accueil pour enfant et sa relation avec le petit Logan est vraiment trop mignonne. Ce petit et sa situation m’a presque fait monter la larme à l’œil à plusieurs reprises, surtout quand on se dit que ce sont des choses qui existent. Tout comme le secret d’Haley qu’on découvre au fur et à mesure de l’histoire, l’autrice nous donne quelques bribes d’informations par-ci par-là, ce qui nous permet de nous imaginer ce qui a pu lui arriver avant de finalement arriver à la révélation. Et quelle révélation ! J’avais imaginé quelque chose comme ça, mais pas avec autant de détails et d’horreur.

« Jamais je n'oublierai ce moment, ni le regard de Brandon, cet homme qui s'est sacrifié pour m'aider à survivre. Je saisis le sachet de paillettes, et alors qu'il s'apprête à retirer sa main, je la retiens et lui demande de patienter. La paume toujours ouverte, il me dévisage sans comprendre. J'ouvre délicatement le sachet et en verse une partie dans le creux de sa main. »

Le personnage de Jace est surprenant. Derrière l’image d’un homme fier et arrogant se cache en réalité un homme doux qui n’attends que de trouver l’amour. Il est l’exemple parfait de la devise « l’habit ne fait pas le moine » ! Jace n’a pas eu la vie facile non plus et cache bien des tourments. Il a trouvé un équilibre de vie grâce au club et sa passion pour la moto. Les Black Riders ont une philosophie de vie bien différente des autres et leur manière de faire ne va pas plaire à Hayley à tous les coups. Mais Jace est prévenant, attentif et protecteur. Il n’hésite pas à mettre sa vie en danger pour aider la femme qu’il aime. C’est un personnage très attachant !

J’ai beaucoup aimé la relation qui s’établit au fur et à mesure de l’histoire entre Hayley et Jace. C’est puissant et inévitable mais ils prennent leur temps et se révèlent doucement l’un à l’autre. L’inverse m’aurait vraiment surprise et dérangé au vu de l’histoire ! C’est donc un sans faute pour ce couple qui semble avoir de beaux jours devant eux.

Je ne connaissais pas du tout l’autrice et j’ai été conquise par sa plume. L’écriture est très addictive, j’ai dévoré ce roman en moins d’un week-end ! Le choix des prénoms des personnages m’a par contre laissé un peu dubitative au début. Tout cela faisait très série américaine à l’eau de rose. Mais une fois passé outre, on n’y fait plus tellement attention. J’ai hâte de découvrir la suite qui annonce encore plein de surprises !

En bref...

L’univers de Black Riders est original, l’histoire est prenante, les personnages sont attachants et aucun détail n’est laissé au hasard. J’ai beaucoup aimé cette histoire et plonger dans l’univers des motards, ces gros durs au cœur tendre. Je vous le conseille !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *