Chroniques,  New Adult

14 | Chronique Littéraire ~ Heroes

Heroes de Battista Tarantini

Hugo Roman 460 pagesL’acheter17,00€

La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complétement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer. Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?


Heroes est une petite pépite dans le genre de la romance. Ça a littéralement été un coup de cœur pour moi, et ça fait du bien après une lecture plutôt mitigée dans le genre ! Je ne sais même pas par où commencer… J’ai été happée par l’histoire du début à la fin. Les personnages sont géniaux, l’ambiance australienne est tout ce que j’aime, l’intrigue est présente. J’ai vraiment voyagé au côté de Grace et Z pendant tout le roman. J’ai eu parfois bien du mal à lâcher mon livre, je voulais connaître la suite ! Et ça les gars, c’est signe de bonne lecture.

Qu’il s’agisse de ce boulot ou de l’autre chose, qu’il devienne pérenne ou que mes fantasmes se réalisent, je formule une conclusion qui m’émeut le matin du grand jour : c’est la première fois en dix mois que je suis heureuse de me sentir trop vivante.

Grace, petite anglaise récemment greffée du cœur, débarque chez sa tante en Australie pour se reconstruire et se redécouvrir. Elle croise le chemin de Z, un jeune mécanicien très souvent couvert de terre et de cambouis, qui l’embauche pour l’aider dans son garage. La transplantation cardiaque qu’a subie Grace a remis en question son identité, elle a du mal à accepter que ce nouveau cœur soit le sien et qu’elle est toujours la même à l’intérieur. Elle est perdue, mais ce n’est rien à côté des tourments de Z. Grace va tenter de percer à jour cette âme brisée qui ne s’ouvre pas à elle et qui la repousse sans cesse. J’ai vraiment adoré ces deux personnages et les voir évoluer ensemble. Grace est assez dynamique et n’a pas froid aux yeux. Je trouve qu’elle a vraiment évolué tout au long du roman. On rencontre dans les premières pages une jeune fille sur la défensive et prête à tout pour se fondre dans la masse, et on laisse dans les derniers chapitres une femme plus déterminée et sûre d’elle, qui n’a plus peur de montrer qui elle est et d’assumer sa cicatrice. Comme elle, je suis littéralement tombée sous le charme de Z, et je le fait officiellement rentrer dans la catégorie des bookboyfriends ! Bien que son côté « je fuis quand ça devient trop compliqué » est assez agaçant, le fin mot de l’histoire lui apporte la rédemption.

– Tu viens, Grace ? lance-t-il en se retournant.
– Pourquoi faire ?
– Continuer d’être ce que tu veux, répond-il comme si c’était une évidence.

Parce que oui, ce n’est pas simplement une petite romance où on apprend à découvrir les deux personnages qui se tournent autour avant de se tomber dans les bras et vivre heureux jusqu’à la fin de leurs jours. Non, non. Il y a une intrigue, et pas une petite ! J’avoue que généralement, je devine plutôt facilement ce qui va arriver. Et bien là, ça n’a pas été le cas ! Je suis tombée de haut au moment du point fort, le fameux moment où tout dégringole et où tu as envie de crier à la terre entière de laisser tranquille tes deux personnages ! Mais bon, j’avoue aussi que j’aime les voir dans ces situations compliquées, ça rajoute du piquant et on ne va pas s’en plaindre.
La plume de Battista Tarantini est divine. Vraiment, je suis fan ! Elle sait décrire les sentiments à la perfection et certains dialogues et passages sont tellement bien écrits, beaux et touchants qu’ils ont directement été inscrits dans mon petit carnet de citations. (Vous aussi vous faites ça ?) Je suis carrément conquise par cette auteure, et française qui plus est ! Concernant la narration, on se retrouve du point de vue de Grace, avec quelques chapitres interludes du point de vue de Z qui nous raconte des moments clés de son passé (mais écrits au présent) nous menant doucement mais surement vers l’intrigue. De nombreuses références de super-héros Marvel ou DC sont présentes et même si selon moi, ça n’apporte pas énormément de chose au récit, c’est toujours une petite distraction sympathique ! Il faut dire que je n’y connais pas grand chose dans le domaine, ceci explique peut-être cela.

Moi, je préfère les héros. Des gens comme nous qui apprennent à vivre avec leurs blessures et leur différence.

En bref

Mon premier coup de cœur romance de l’année ! Grace et Z sont deux personnages que j’ai adoré découvrir dans les beaux paysages australiens. Au-delà de la romance classique, j’ai aimé l’intrigue qui se dévoile complètement dans les derniers chapitres. La plume de l’auteure est superbe, j’en redemande ! Finalement dans Heroes, il est question de super-héros modernes, ceux qui se battent pour arriver à s’en sortir et accepter les défis de la vie. Je vous le recommande !
Vous l’avez lu ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ?
Merci à Hugo Roman pour l’envoi.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *