Chroniques,  Young Adult

2 | Chronique Littéraire ~ Everything Everything

Everything Everything de Nicola Yoon

Bayard Jeunesse350 pagesL’acheter16,90€

Le plus grand risque dans la vie, c’est de ne pas en prendre.

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. 

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.   

   

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’ai tout simplement a-do-ré ! Cela faisait un petit moment qu’il était dans ma PAL et quand j’ai su qu’il sortait bientôt au cinéma, je me suis dit que c’était le moment ou jamais pour le lire, comme je préfère nettement lire les livres avant de voir les films. Je suis la seule ? J’ai dévoré cette histoire en une soirée – m’arrachant quelques heures de sommeil – car j’étais incapable de m’en détacher. J’ai pourtant essayé de faire durer le suspens mais à peine le livre était fermé que je me ruais dessus pour connaitre la suite des péripéties entre Maddy et Olly. Comme vous le savez surement déjà, c’est une histoire d’amour. Non lecteurs d’amourette, passez donc votre chemin sur cette splendide – mais très romantique – histoire.

J’ai particulièrement aimé le style d’écriture de Nicola Yoon. Fluide et léger, tout ce que j’aime. Les personnages sont attachants et quelques notes d’humour ponctuent souvent l’histoire. Maddy est une jeune fille atteinte d’une grave maladie qui l’empêche de pouvoir sortir dehors, de respirer de l’air non purifié et d’avoir un contact direct avec des personnes qui n’ont pas passés le sas de décontamination de sa maison. Sa vie se résume aux murs de sa chambre blanche, des soins médicaux quotidiens de son infirmière Carla et de ses soirées Scrabble avec sa mère. Pas de quoi faire rêver une adolescente de dix-huit ans. Lorsque Olly, un garçon aussi mystérieux qu’attirant, emménage le pavillon d’à côté, les habitudes de Maddy sont bouleversées. Entre regards volés derrière une fenêtre, conversation par e-mails et rencontre dans le salon, les deux personnages tissent un lien étroit ce qui pourrait bien mettre la vie de Maddy en danger…

Les chapitres sont bien menés, les temps morts n’existent pas et la dynamique est toujours présente. Même si je m’attendais à cette fin, elle n’enlève rien au plaisir de lecture. Vous avez besoin d’espoir ? Lisez ce livre. Vous avez besoin d’un peu d’amour ? Lisez ce livre. Vous avez besoin de vous détendre ? Lisez ce livre. Mais croyez-moi avant de le commencer, assurez vous que le gaz est bien éteint, que le chien est nourrit et que votre conjoint(e) est assez occupé(e) pour vous laisser tranquillement dévorer ce bouquin.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Projetez-vous de le lire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *