Aventure,  Chroniques,  Historique

4 | Chronique Littéraire ~ Le premier miracle

Le premier miracle de Gilles Legardinier


Flammarion512 pagesL’acheter19,90€

Karen Holt est agent d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. 

Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire… 

Avec ce nouveau roman, Gilles Legardinier allie pour la première fois tous les talents qui ont fait de lui un exceptionnel auteur de best-sellers. Aventure, intrigue fascinante et humour nous entraînent aux confins des mystères de la science et de l’Histoire. 

 

Ne vous attendez pas à lire un énième Demain j’arrête ou Ça peut pas rater ! avec ce roman. Ici, Gilles Legardinier nous emmènes loin de ses sentiers battus et de ses histoires humoristiques qui lui sont si caractéristiques. Avec Le premier miracle, l’auteur signe un roman d’aventure aux tons historiques, où chaque chapitre nous tient en haleine. Le suspens est toujours présent, et j’ai bien eu du mal à poser mon livre !

L’histoire est écrite à la troisième personne du singulier, ce qui permet d’avoir une vue d’ensemble sur les personnages. On connait évidemment moins les sentiments qu’ils peuvent ressentir par rapport à un POV à la première personne, mais sincèrement, l’histoire est assez dense pour ne pas trop s’attarder sur ce détail. L’écriture est fluide et addictive, et les chapitres ne sont pas trop longs.

L’auteur a fait un magnifique travail de recherche pour écrire ce roman, j’en suis encore stupéfaite ! Bien que certaines choses sortent de son imagination, beaucoup d’autres font belle et bien partie de notre passé. Assez difficile de démêler le vrai du faux, ce qui est réellement impressionnant. On se promène dans l’Histoire au côté de Benjamin, un historien recruté par Karen, agent des services de renseignement pour tenter de résoudre une affaire de vols d’objets d’arts qui ont traversés les siècles. Cette affaire les emmènes aux quatre coins du monde, sur les pas des Pharaons d’Egypte aux nazis de la seconde guerre mondiale. 

J’ai adoré l’humour et la répartie de Benjamin, un personnage franc et qui prend rarement les choses au sérieux mais derrière lequel se cache un homme sensible. La plume de l’auteur m’a facilement transportée, bien que j’avoue avoir décroché à certains passages de descriptions historiques très intenses. Je vous le dit, le travail de recherche n’a pas été fait à moitié ! On a d’ailleurs le droit à la fin du roman, à une bibliographie complète des œuvres dont Legardinier s’est servi afin d’écrire son récit le plus fidèlement possible. Dans l’ensemble, l’histoire est extrêmement complète, riche et bien écrite, avec des personnages attachants et du suspens à chaque fin de chapitre. Je l’ai dévoré ! Un coup de cœur.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Projetez-vous de le lire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *